Archive pour avril 2010

avril et ses aventures corses…Calenzana-calvimardi 20 avril 2010

Méditation, présence à ce qui est, souffle subtil
Thich Nhat Hanh, un moine bouddhiste vietnamien, a appris à transformer sa colère face aux injustices dont il fut le témoin pendant la guerre du Vietnam (contre les Américains) grâce à la pratique de la respiration et de la marche attentives. Faire acte de présence à ce qui est, c’est avoir une conscience intensifiée de ce dont nous faisons l’expérience et de ce qui se produit autour de nous dans l’instant présent, sans censure ni critique. Quand nous réussissons à être dans l’ici-maintenant, nous sommes moins attachés à notre programmation et pouvons plus facilement aller dans le sens de ce qui se présente dans notre vie. Quand nous inspirons, nous savons que nous inspirons et quand nous expirons, nous savons que nous expirons. Quand nous soulevons le pied pour faire un pas, nous sommes conscient que nous soulevons le pied. Quand nous sommes en colère, nous sommes conscient que nous sommes en colère. Cette observation objective nous permet d’avoir une perspective nouvelle sur notre colère. La vigilance permet au témoin de se développer, témoin qui intensifie notre attention et le sens de nos expériences. En faisant de la colère le centre de notre attention, l’observation (par le témoin) dissipe la charge de colère, ainsi que toutes les réactions habituelles (conscientes aussi bien qu’inconscientes) qui l’accompagnent en général.

Le Qi Gong et le Taï Qi entretiennent notre corps par le mouvement physique et nous aident à développer une présence mentale aigüe. Pratiquer régulièrement une forme de méditation ou une autre est également une façon d’entretenir notre intuition. En faisant régulièrement de la méditation, qui peut être aussi simple que des exercices de respiration, nous pouvons développer l’attention et la clarté qui nous permettent de composer sainement avec nos émotions. Par la méditation, nous développons chez nous la sérénité qui nous permet d’accepter avec compassion et bienveillance les circonstances insatisfaisantes de la vie.

 


Si l’on tient compte du fait que le Qi est également considéré comme le « souffle », il est certain qu’une pratique axée sur la respiration peut également aider à entretenir et à stimuler l’énergie. Les exercices de respiration ne consistent pas tant à faire quelque chose qu’à devenir conscient de la respiration et à lui permettre de se faire naturellement. L’exercice suivant de respiration peut se faire assis, debout ou couché.

 

Inspirez profondément et lentement en gonflant le ventre. Expirez profondément en rentrant le ventre. Maintenant, observez la respiration : Est-elle rapide ou lente? Profonde ou superficielle? Retenez-vous votre souffle? Expirez-vous à fond? Sentez-vous le souffle dans vos narines? Est-il plus évident à l’inspiration ou à l’expiration? Est-ce que votre ventre sort et rentre? Est-ce que votre poitrine monte et descend? Est-ce que certaines personnes vous amènent à retenir votre souffle? Y a-t-il une différence dans votre respiration quand vous marchez, êtes assis, debout ou couché? Laissez votre respiration trouver son propre rythme. Lorsque vous êtes attentif, vous remarquerez peut-être que la qualité de votre respiration change. Il vous suffit de la suivre et de remarquer ce qui se passe. Cet exercice nous aide à devenir conscient de notre respiration, de notre Qi. Il nous permet également de réduire la tension et le stress qui empêchent la libre circulation du Qi.

Recette du mois : Quiche aux épinards

Cette recette, je viens de l’inventer ici en Provence après avoir trouvé en bord de mer (et oui qui l’eut cru?!) des tonnes d’épinards que je me suis empressée de ramasser en compagnie de mes hôtes, Jocelyne et André, ici à Martigues, sur la Côte Bleue.

Temps de préparation : Assez rapide1 kg d’épinards, sauvages ou pas! (Cœur, Foie, Reins, Poumons)
100 g de fromage râpé au goût (Rate)
1 oignon, haché fin (Poumons, Rate)
Huile d’olive (Reins)
1 peu de crème végétale de soja ou d’amandes ou de crème légère (Rate, Poumons)
Sel (Reins)
Poivre noir (Poumons)
1 pincée de noix muscade (Rate, Poumons)
1 ou 2
œufs entiers (Reins, Poumons)
Noix muscade râpée (Rate)
Un fond de tarte en pâte feuilletée toute prête (Reins)Faites cuire les épinards (que vous aurez équeutés et lavés à grande eau additionnée de vinaigre) à la vapeur (marguerite ou autre forme de système de cuisson à la vapeur). Ensuite, faites les égoutter dans une passoire et à l’aide d’une fourchette et d’un couteau, coupez-les dans tous les sens le plus fin possible.
œufs, la crème et mélangez bien.
Bon appétit!

 

Après avoir fait chauffer l’huile d’olive et fait revenir dedans l’oignon, mettez dans un saladier les épinards, le sel, le poivre, la noix muscade, le fromage, les

Avec la pâte, foncez un moule à tarte que vous aurez soit préalablement enduit d’un peu de matière grasse soit recouvert de papier sulfurisé.

Ensuite, versez-y le mélange d’épinards et autres ingrédients (il ne faut pas que le tout soit trop liquide). Vous pouvez recouvrir le tout d’un morceau de pâte feuilletée si vous le désirez, ou encore faire des croisillons de pâte feuilletée sur le dessus.

Mettez au four préchauffé (200-225 degrés C ou 350-400 degrés F) pendant 20 ou trente minutes. Assurez-vous que le fond de la quiche soit bien cuit. 

 

Ingrédients pour 6 personnes :

Le blog lié à Facebookjeudi 8 avril 2010

Suivez l’actualité de la Gazette AFlatta sur Facebook.